Plus de confort

Vous l'avez demandé dans l'enquête « Dans ma bibliothèque, je souhaiterais »... Nous faisons de notre mieux !

CC By Eugeniu via Pixabay
  1. Trop chaud, trop froid... et les odeurs... Des solutions ?
  2. Des solutions recherchées en collaboration avec la DRIm... mais, c'est quoi la DRIm ?
  3. BU et DRIm à la recherche des solutions les plus satisfaisantes pour les usagers
  4. L'enquête « Dans ma bibliothèque, je souhaiterais... »

Trop chaud, trop froid... et les odeurs... Des solutions ?

WC qui puent et pas propres... problèmes de chauffage dans certaines salles, ...
Dès les baisses de températures extérieures il fait un froid intenable, une fois le chauffage mis  =  un chaud intenable...

(Extrait des commentaires laissés par les participants à l'enquête « Dans ma bibliothèque, je voudrais » en 2017).

Vous avez été très nombreux à nous faire part de votre mécontentement et de votre gêne. Vous avez laissé des commentaires sur ces sujets dans le cadre de l'enquête de satisfaction des BU 2017 mais aussi dans les boîtes à idées des BU.

Nous partageons votre avis sur les conditions de travail dans les BU et cherchons des pistes de solutions en relation avec la Direction des ressources immobilières (DRIm) de l'université.

Des solutions recherchées en collaboration avec la DRIm... mais, c'est quoi la DRIm ?

Il s'agit des services techniques de l'université. La DRIm est organisée en plusieurs pôles et c'est souvent son pôle Maintenance et Exploitation qui est sollicité par les BU pour tous les problèmes que vous soulevez. Il a pour but d'assurer la maintenance des biens immobiliers et des installations techniques de l'Université de Rennes 1 (campus rennais et sites extérieurs), de les valoriser au maximum, tant d'un point de vue économique et technique qu'écologique.

Tout au long de l'année, les équipes techniques réalisent donc des travaux de maintenance dites correctives, préventives, curatives ainsi que des travaux d’aménagement et de rénovation. Onze corps d'état sont ainsi mobilisés : mécanique, électricité, plomberie-chauffage...

La DRIm - © DRIm - Université de Rennes 1

Quelques chiffres :

  • la maintenance curative représente 70% du temps des techniciens,
  • 800 dépannages par an et par corps d'état sont réalisés.

En 2017, les BU ont fait 260 demandes d'intervention à la DRIm : dépannage, logistique et travaux...

BU et DRIm à la recherche des solutions les plus satisfaisantes pour les usagers

Sur le chauffage : les BU alertent systématiquement les services concernés lors d'un dysfonctionnement. Mais, il faut avoir à l'esprit que le patrimoine foncier de l’Université de Rennes 1 représente une surface bâtie de près de 350 000 m2, répartie sur 21 sites différents, très hétérogènes dans leurs dimensions, totalisant 129 ha de surface. Même si des bâtiments modernes ont vu le jour depuis la fin des années 90, ils datent, dans leur majorité, des années 60. Fortement énergivores, parfois vétustes ou en mauvais état, de lourds investissements sont nécessaires pour moderniser ce patrimoine et, ainsi, répondre aux engagements de l’université en matière de développement durable. Exceptées les extensions et restructurations, les bâtiments des BU datent essentiellement des années 60.

Sur les odeurs et la propreté : les services techniques de l’université recherchent une solution et la situation semble s’améliorer. Par ailleurs, des prestations supplémentaires pour le nettoyage des sanitaires ont été demandées.

L'enquête « Dans ma bibliothèque, je souhaiterais... »

Vous avez été 2 332 à répondre à l'enquête de satisfaction « Dans ma bibliothèque, je souhaiterais... » en novembre et décembre 2017.
Cette grande enquête a permis d'évaluer votre niveau de satisfaction concernant l'accueil qui vous est réservé dans les bibliothèques et la documentation sur place ou en ligne mise à votre disposition.
C'est aussi l'occasion de vérifier si les locaux et les équipements répondent à vos besoins.
Une zone de commentaires vous permettait également de nous faire passer toutes vos remarques, satisfactions ou insatisfactions plus directement.
 

Nous avons réuni ces informations et entamé une série d'actions, grandes et petites, afin de vous offrir un service le plus complet et satisfaisant possible.
Parfois, nous ne sommes pas en mesure de répondre totalement à vos demandes : on vous explique pourquoi.