Mobilisation des bibliothécaires dans les BU de l'Université de Rennes 1 à l'occasion de l'Orange Day

Les bibliothécaires des BU de l'Université de Rennes 1 se mobilisent contre les violences faites aux femmes, à l’occasion de l'Orange Day

BU Rennes 1 Orange Day
  1. Les violences sexistes et sexuelles : quelques chiffres
  2. Orange Day 2019 : campagne de mobilisation pour inscrire le féminicide dans la loi française
  3. Les bibliothécaires en orange dans les BU

À l'occasion du 25 novembre, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’Université de Rennes 1 et ses partenaires du projet Université de Rennes se mobilisent.

Diverses actions sont menées entre le 25 et le 29 novembre 2019 pour sensibiliser et informer contre les violences sexistes et sexuelles (conférences, rencontres, ateliers, expositions...).

Dans vos BU, les bibliothécaires se mobilisent aussi et se mettent à l'orange !

Les violences sexistes et sexuelles : quelques chiffres

Violences au sein du couple

En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à 219 000 femmes. L’auteur de ces violences est le mari, concubin, pacsé, petit-ami ; ancien ou actuel ; cohabitant ou non.

  • 3 femmes victimes sur 4 déclarent avoir subi des faits répétés
  • 8 femmes victimes sur 10 déclarent avoir également été soumises à des atteintes psychologiques ou des agressions verbales

Violences sexuelles

En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de viols et de tentatives de viol est estimé à 94 000 femmes. De la même manière que pour les chiffres des violences au sein du couple présentés ci-dessus, il s’agit d’une estimation minimale.

Dans 91% des cas, ces agressions ont été perpétrées par une personne connue de la victime. Dans 47 % des cas, c’est le conjoint ou l’ex-conjoint qui est l’auteur des faits.

Mutilations sexuelles féminines

La France comptait en 2004, environ 53 000 femmes adultes qui auraient subi des mutilations sexuelles (hypothèse moyenne). Neuf victimes sur dix ont été excisées avant l’âge de 10 ans.

Retrouvez ici tous les chiffres de référence : https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/les-chiffres-de-reference-sur-les.html

Orange Day 2019 : campagne de mobilisation pour inscrire le féminicide dans la loi française

En 2019, du 25 novembre au 10 décembre 2019, à l’occasion de l'Orange Day, campagne mondiale de mobilisation contre les violences faites aux femmes et aux filles, ONU Femmes France lance une campagne de mobilisation générale pour faire inscrire le féminicide dans la loi française.

Aujourd’hui en France, 1 femme meurt tous les 2 jours sous les coups de son (ex-)partenaire. Depuis le début de l’année, au 14 novembre plus de 134 femmes sont décédées. Un chiffre en augmentation comparé aux années précédentes (121 femmes en 2018, 130 en 2017). 

Les BU mettent à votre disposition, sur place ou en ligne, la documentation utile à la compréhension de cette thématique. Vous pouvez aussi solliciter les bibliothécaires qui vous aideront dans vos recherches.

Les bibliothécaires en orange dans les BU

Les bibliothécaires en orange à la BU Beaulieu - © LBM pour les BU de l'Université de Rennes 1
Les bibliothécaires en orange à la BU Centre - © LBM pour les BU de l'Université de Rennes 1
Les bibliothécaires en orange à la BU Villejean Santé - © LBM pour les BU de l'Université de Rennes 1